Six raisons expliquant les fuites de lubrifiant des joints labyrinthes

Soyez attentifs à ces problèmes courants, et ne prenez pas pour acquis qu’une fuite de lubrification signifie une défaillance du joint.

Par Neil Hoehle

La perception la plus courante de la cause de rupture de l’étanchéité du palier des pompes de process est la fuite de lubrifiant du palier. Pour la plupart des opérateurs, l’analyse est simple : l’absence de fuite d’huile signifie que la fermeture est étanche, tandis qu’une fuite d’huile équivaut à une défaillance. Bien que cela soit vrai pour les joints à contact, la présence de fuites d’huile provenant d’un joint labyrinthe est très probablement due à des facteurs autres que la rupture du joint.

Voici quelques-unes des causes les plus courantes de fuites de lubrifiant de joints labyrinthes dans les pompes de process.

1. Excès d’huile

Cela semble évident, mais la cause principale des fuites de joints labyrinthes sur les pompes de process est un trop plein dans le corps du palier. Il est devenu pratique courante pour les techniciens de maintenance de remplir voir de dépasser légèrement la ligne de remplissage maximale. L’idée est que si une fuite se produit, il y aura un surplus de lubrifiant disponible. Cette pratique peut provoquer involontairement des fuites. Heureusement, une fois le niveau approprié rétabli, les joints labyrinthes cessent généralement de fuir et retrouvent leur fonctionnement normal. Il peut y avoir des fuites d’huile lorsque le joint se débarrasse de l’excès de lubrifiant, mais cela devrait diminuer avec le temps.

2. Orientation

La plupart des joints labyrinthes refoulent le lubrifiant conformément à la configuration de leur labyrinthe respectif. Pour un fonctionner correctement, le point de refoulement doit être installé au point mort inférieur ou à la position six heures du joint labyrinthe. Cela permet à l’huile de retourner facilement dans le carter. Le manque de formation ou le manque de clarté des instructions d’installation sont l’une des causes les plus fréquentes de la mauvaise orientation des joints.

3. Chemin de retour du lubrifiant obstrué

La plupart des joints labyrinthes modernes sont efficaces pour collecter les éclaboussures de lubrifiant dans leurs labyrinthes respectifs. Une fois qu’ils ont collecté le lubrifiant, ils ont besoin d’un passage libre et dégagé pour ramener le lubrifiant collecté dans le carter. Mais le retour au carter peut être bloqué par des contre-alésages au niveau du logement, conçus à l’origine pour fournir une butée positive aux joints à lèvres enfoncés. La zone entre le palier et le joint du corps du palier peut manquer de canal de drainage. Lorsque cela se produit, le lubrifiant s’accumule dans cette zone jusqu’à ce que l’espace soit complètement inondé et provoquer une fuite du joint. Pour résoudre ce problème, la zone entre le palier et le joint labyrinthe doit comporter un passage de retour non obstrué vers le carter. Ne pas se fier à l’écoulement du lubrifiant à travers le carter uniquement par le roulement pour éviter une fuite probable de lubrifiant.

4. Graisseurs externes mal appliqués

Les graisseurs externes sont extrêmement sensibles à la position ; ils doivent être installés du bon côté du boîtier par rapport au sens de rotation de l’arbre, conformément aux directives du fabricant. Les graisseurs doivent également être installés en angle droit. Le tuyau reliant le graisseur externe au corps du palier doit également être suffisamment strié pour éviter les vibrations ou les secousses du graisseur. Des installations douteuses peuvent entraîner un surremplissage du corps du palier et une fuite de lubrifiant.

5. Éolien 

Le flux d’air puissant sur un corps de palier peut provoquer une fuite de lubrifiant en créant un différentiel de pression entre l’intérieur et l’extérieur du corps de palier. Les accouplements et les ventilateurs de refroidissement externes fixés aux paliers des pompes sont une source potentielle de flux d’air nocif. Des protections d’accouplement solides et sans fente qui enferment les joints du palier avec peu ou pas de fente autour du palier peuvent provoquer des fuites. Tout en prenant toutes les précautions de sécurité requises, utilisez des grilles étanches plutôt que des surfaces solides pour réaliser les protections des accouplements et des ventilateurs pour permettre une meilleure circulation de l’air et empêcher l’accumulation de pression.

6. Mauvais choix de joint d’étanchéité sans contact

Certains joints labyrinthes sont spécialement conçus pour la lubrification à la graisse, d’autres pour l’huile ou le brouillard d’huile. Certains modèles peuvent traiter tous les types de lubrification en une seule configuration. Dans certains cas, il peut être préférable d’utiliser des joints labyrinthes pour des applications spécifiques plutôt que de s’appuyer sur des articles standard du catalogue. Par exemple, dans les logements de paliers de pompes présentant un degré élevé d’éclaboussures de lubrifiant, le choix de la conception labyrinthe pour communiquer directement avec le passage de retour du lubrifiant peut accroître considérablement l’efficacité. Les fournisseurs de joints labyrinthes expérimentés peuvent concevoir des joints sur mesure rapidement et économiquement, et s’assurer que la conception du joint répond à toutes les besoins potentiels et est appliquée pour fournir la meilleure fiabilité possible. Le temps consacré aux tâches d’ingénierie initiales vaut bien l’effort, et garantit que les joints labyrinthes fonctionneront comme prévu.

L’avantage des joints labyrinthes sans usure est qu’une fois qu’ils sont correctement appliqués, ils fonctionnent essentiellement sans problème pendant des années sans dégradation des performances. La difficulté est qu’ils nécessitent un peu plus d’attention aux détails de l’application. Prendre le temps de vérifier quelques paramètres simples permettra de garantir un fonctionnement sans problème.