Chute de fenêtres : L’origine du joint labyrinthe

En février 1975, David C. Orlowski travaillait dans le secteur de la distribution et de la réparation de pompes lorsqu’il a été appelé pour réparer et moderniser 16 pompes CVAC à la Sears Tower de Chicago.

Même si nous étions au mois de février à Chicago, le côté sud du bâtiment était censé être refroidi en raison de la charge intense du soleil pendant la journée. Une des pompes à eau réfrigérée tomba en panne cependant, entraînant une défaillance du système de refroidissement. La structure du bâtiment commençait à en pâtir et plusieurs fenêtres tombèrent du bâtiment de 110 étages dans la rue en contrebas.

Selon Orlowski, « Il s’agissait de pompes de raffinerie avec des joints à lèvre en caoutchouc, ce qui est une rareté, et cela n’aurait pas dû être fait de cette façon. L’un des joints mécaniques à ressort unique a commencé à pulvériser de l’eau et, bien sûr, l’eau fuyait du joint et passait à travers le dessous du joint à lèvre, qui était usé. En traversant, l’eau a pénétré dans le logement du palier, provoquant une défaillance du palier et de graves dégâts ».

M. Orlowski et son équipe ont équipé les pompes de raffinerie API de joints labyrinthes API standards, composés d’un rotor et d’un stator. M. Orlowski s’est ensuite penché sur la résolution de ce problème pour les pompes de process, où les joints à lèvre en caoutchouc étaient la norme. Tandis qu’il expérimentait des joints labyrinthes, Orlowski a commencé par les applications difficiles de pompes dans l’industrie du traitement du maïs, qui étaient nettoyées quotidiennement à l’aide d’un tuyau d’incendie.

« Il a fallu environ six mois pour concevoir quelque chose qui fonctionnerait dans des conditions d’arrosage intenses », a déclaré M. Orlowski. « Nous avons finalement découvert qu’une combinaison de rotor et de stator permettait de garder l’huile à l’intérieur, mais aussi d’éviter la contamination jusqu’à une lance à incendie. Nous avions ainsi réussi à obtenir une sérieuse amélioration. Ce joint était beaucoup plus performant que tous les autres joints labyrinthes fabriqués par les fabricants de pompes, car il empêchait toute contamination sans contact ».

Pour répondre à un problème critique, le premier joint labyrinthe a été installé en 1975 dans l’usine de la Grain Processing Corporation à Muscatine, dans l’Iowa.

Cela a marqué le début d’un parcours continu pour fournir une protection permanente des paliers aux équipements rotatifs industriels.

David C Orlowski

Encourager l’innovation

Depuis l’invention du premier joint labyrinthe en 1977, nous avons maintenu notre position de leader grâce à un esprit d’innovation, une grande expertise technique et le développement de produits robustes.

R&D en cours

Une tradition d’innovation

1975
1975

La première installation de joint labyrinthe

Joints labyrinthes d’origine installés pour la Grain Processing Corporation

Le premier joint labyrinthe est installé sur une pompe de procédé dans l’usine de la Grain Processing Corporation à Muscatine, Iowa

1977
1977

Orlowski fait breveter le joint labyrinthe

Schéma original du brevet sur les joints labyrinthes

David C. Orlowski obtient la protection d’un brevet pour le joint labyrinthe original (brevet n° 4,022,479) et invente le terme « Bearing Isolator »

1977
1991
1991

Lancement du joint labyrinthe VBX

Lancement du joint labyrinthe VBX

Le joint labyrinthe VBX inaugure le joint torique VBX® désormais standard, pour une meilleure la protection contre la contamination par la vapeur

1994
1994
1998
1998

Lancement du joint labyrinthe VBXX

Joint labyrinthe VBXX

Le joint labyrinthe VBXX inaugure l’interface XX désormais standard, dans la conception du joint labyrinthe Inpro/Seal.

2001
2001

Lancement du joint labyrinthe VBXX-D

Joint labyrinthe VBXX-D

La conception VBXX-D utilise l’interface XX pour assurer une élimination efficace de la contamination et intègre une gorge profonde en D pour assurer une meilleure rétention et un meilleur retour de l’huile.

2002
2002

Lancement du Joint d’arbre Air Mizer®

Joint d’arbre Air Mizer

Le joint d’arbre articulé Air Mizer est un joint permanent, sans contact, qui peut s’adapter aux faux-ronds radiaux, aux déplacements axiaux et aux désalignements

2005
2005

Lancement du Motor Grounding Seal®

Solution MGS de mise à la terre des courants induits d’arbre

Motor Grounding Seal fournit une solution combinée de mise à la terre du joint labyrinthe et de l’arbre pour les moteurs à courant alternatif à variateur de fréquences

2008
2008
2009
2009
2010
2010

Inpro/Seal implante une usine de fabrication à Glasgow

Inpro/Seal implante une usine de fabrication à Glasgow

L’usine de Glasgow permet un service clients de qualité supérieure pour le marché européen, y compris des livraisons le jour même pour une majorité de références de pièces.

2013
2013

Inpro/Seal lance le joint-balai flottant Sentinel®

Joint-balai flottant Sentinel

Remplaçant les bagues carbone, le Sentinel FBS permet d’améliorer l’efficacité de l’étanchéité et de prolonger les intervalles de maintenance des turbines à vapeur de procédé.

2014
2014

Lancement du Smart Shaft Grounding

Smart CDR

Inpro/Seal met en œuvre une technologie de surveillance intelligente des bagues de mise à la terre des arbres afin d’alerter les utilisateurs en temps réel sur les performances de la mise à la terre

2014

Lancement du joint labyrinthe mini66™

Joint labyrinthe mini66

Le mini66 devient le plus petit joint labyrinthe de palier disponible à recevoir un indice de protection IP66 contre l’infiltration de l’eau et de la poussière

2017
2017

Lancement du joint labyrinthe VB45-S

Joint labyrinthe Inpro/Seal VB45-S

Le joint labyrinthe VB45-S assure une protection IP66 contre l’infiltration de contamination et la perte de lubrification dans une conception compacte.

2018
2018